Blog

Du changement en 2018

Décembre est déjà là et la fin de l’année approche à grand pas. Puisque Noël est ma fête préférée, je ne vous cache pas que je suis en joie ! Pourtant, l’euphorie n’est pas totalement de la partie parce que je suis extrêmement occupée ces derniers jours, épuisée, même…

Je voulais vous raconter un peu tout ça dans un article, puisqu’une partie est liée à mon activité d’auteur, et également vous parler des changements qui vont être progressivement réalisés d’ici la fin de l’année. Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à lire.

Si vous ne me connaissez qu’en tant qu’auteur, il faut savoir que je suis également présidente d’une association sur un groupe de musique coréenne et blogueuse littéraire. Je suis aussi à la tête d’un foyer qu’il faut faire tourner en s’occupant de sa merveilleuse paperasse et de quelques petites bêtes poilues (et là, je ne parle pas de mon conjoint haha), épouse en devenir je suis au beau milieu des préparatifs de mon mariage (même s’il sera en tout petit comité, il y a des choses à faire) et je viens également de créer une association avec un autre auteur indépendant : Les Plumes Indépendantes. En d’autres mots, je suis une femme très occupée.
J’ai déjà dû tirer un trait sur certaines activités que j’aimais, j’ai du mal à être à jour dans mes séries et je ne lis plus que quelques pages par jour. Je supportais tout cela jusqu’à ce que je réalise que je manquais de temps pour mon activité principal : l’écriture.

Mes réseaux sociaux. Et je ne parle pas de mes personnels sur lesquels je ne suis quasiment plus (mes amis, je suis vivante !) mais bien de mes professionnels. En tant qu’auteur indépendant, je suis seule pour faire ma propre promotion et j’essaie donc d’être active. Plus que tout, j’aime échanger avec vous. Vous êtes de plus en plus nombreux à me lire et j’ai donc de plus en plus de mentions, commentaires et chroniques. Je vous en suis extrêmement reconnaissante, je ne réalise pas tout à fait la chance que j’ai…
Pour autant, cela prend du temps et cela me ronge, finissant par gâcher ce bonheur que vous m’apportez. Attention, ce n’est pas vous répondre qui est un problème. Certainement pas ! Il est hors de question que je change ce point-là, je continuerai à échanger avec vous, à commenter et à partager toutes vos chroniques et photos (cela peut sembler redondant de me voir commenter et partager partout, mais je trouve que c’est la moindre des choses) seulement, je le ferai différemment.

Je vais faire un planning et m’organiser. Je suis quelqu’un qui se met énormément de pression toute seule et je sais que le problème vient de moi ; je veux trop bien faire et le faire immédiatement. Je déteste l’idée de vous faire attendre une réponse ou de laisser votre chronique sans commentaire alors que vous n’êtes sûrement pas derrière votre ordinateur à attendre que je vous réponde… Il est donc temps que j’apprenne à décrocher. Je me connecterai à des heures bien précises sur mes réseaux et sur toutes les autres plateformes ; le reste du temps, les notification seront désactivées (si je vois mon téléphone s’allumer, je ne résiste pas…) et je me consacrerai à l’écriture, à ma vie de famille ou à mes loisirs.

Je voudrais faire de 2018 une année plus détendue où j’arriverai à être apaisée, en paix avec moi-même. Je suis incapable d’écrire quand je suis stressée et cela me frustre énormément de ne pas avancer sur mon projet actuel alors que je suis si attachée à mes personnages et à leur histoire. Je prends rarement de résolution mais celle que j’ai pris en 2016 m’a plutôt réussie puisqu’elle a permis à ‘Pardon‘ de voir le jour, alors pourquoi pas celle-ci ? J’ai bon espoir que tout s’arrange !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

J’espère que vous comprendrez tout cela et que nous pourrons continuer à discuter malgré tout. Je vous remercie pour votre soutien, sincèrement ♡

2 pensées sur “Du changement en 2018”

  1. Tia dit :

    Je pense que c’est essentiel de prendre du temps pour toi. L’écriture se nourrit de ces temps de pause, de ce qu’on lit, de ce qu’on voit, de ce que l’on vit.
    Si tu sens que tu as besoin de ce planning, alors tu as raison de le mettre en place. Parfois, ca fait du bien de ralentir un peu. Un tweet peut attendre, une chronique aussi, rien ne s’efface sur internet.
    Il faut aussi que ça reste un plaisir pour toi.

    1. Erika dit :

      C’est ce que j’ai compris récemment. J’ai tendance à vouloir faire les choses immédiatement parce que cela me stresse de laisser trainer mais au final je me stresse encore plus avec une importante charge de travail et ce n’est pas la solution… En m’obligeant à n’être derrière mon écran qu’à des heures précises, ça ira mieux !
      Merci pour ton commentaire ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *