À propos

Je m’appelle Erika Boyer, je suis née en 1990, dans la région bordelaise, et j’y habite encore aujourd’hui, dans une maison que mon fiancé et moi avons achetée. Plus campagne que ville, nous avons décidé de nous installer avec nos petites bêtes dans une commune un peu éloignée de Bordeaux mais qui a un charme naturel dont nous sommes très friands.

Après de nombreuses expériences professionnelles qui m’ont beaucoup appris mais ne m’ont pas offert entière satisfaction, j’ai décidé de revenir à un rêve d’enfant qui me semblait jusque-là irréalisable : devenir auteur.

En 2016, je me lance dans l’écriture de mon premier roman, ‘Pardon‘, dont la première édition sort le 8 novembre, après des mois de travail. (Soucieuse du visuel de mon roman, j’ai ensuite décidé de passer par la plateforme Amazon afin de proposer une deuxième édition retravaillée et plus attractive.) Celui-ci aborde un thème tabou peu exploité dans la littérature, l’inceste consenti entre un frère et une soeur. Auto-publié sur la plateforme Lulu.com, il suscite plus d’intérêt que je ne l’aurais pensé, notamment grâce à des chroniqueuses populaires qui en ont dit beaucoup de bien. Ainsi, forte de ces retours, je me plonge immédiatement dans l’écriture de mon second roman.

Alors que l’année n’est pas encore terminée, j’achève la rédaction de ‘Le langage des fleurs‘. Cette romance contemporaine, que j’ai voulu plus simple et rafraîchissante, a vu le jour le 21 juin 2017 et m’a permis de souffler un peu en présentant une histoire d’amour estivale sans complexe.

En suivant, je me plonge dans ma première romance M/M, ‘Sous le même ciel‘. Celle-ci sort le 22 novembre 2017 et obtient des retours extrêmement positifs de la part de mes lecteurs. C’est encore un roman différent des précédents et j’y aborde de nouveaux sujets qui me touchent.

Inspirée par les Dieux grecs, j’entame une série de romance contemporaine où chaque tome se consacre à l’un d’eux ou parfois deux d’entre eux.

En lisant mes romans, je pense qu’on peut facilement cerner le type de personne que je suis car je mets inévitablement beaucoup de moi dans mes lignes. Je ne dirais pas que certains personnages sont à mon image, mais plutôt que mes idées transparaissent à travers eux. Ainsi, on peut aisément en apprendre plus sur moi en lisant mes livres. Néanmoins, pour les curieux, je vous propose d’en apprendre plus sur la femme qui se cache derrière l’auteure.

les livres : c’est une telle évidence que je me demande s’il est nécessaire de le préciser.
ma famille, mes amis et mes animaux : sans la plupart d’entre eux, je n’aurais sûrement pas été au bout de mes projets.
SHINee et One Direction : deux groupes de musique qui m’accompagnent au quotidien et auxquels appartiennent deux artistes qui ont eu une grande influence sur ma vie.
les séries : Orange is the new black, Game of Thrones, Riverdale, Teen Wolf, Downtown Abbey, Sense8… il y en a tant !
le chocolat et le fromage : même s’il est mon ennemi, je suis follement amoureuse du chocolat. Quant au fromage, je ne saurais m’en passer. Il en faut pour faire la pizza chèvre-miel, mon plat préféré !
l’amour : j’aime l’amour, sous toutes ses formes, je pense qu’il n’y a rien de plus beau.

la fermeture d’esprit : j’ai un sérieux problème avec ça car j’en suis l’opposé absolu.
la méchanceté gratuite : (ou la méchanceté tout court) je suis très sensible et j’ai donc beaucoup de difficultés à accepter les critiques gratuites, j’ai tendance à préférer les gens qui mettent les formes pour ne pas blesser.
la nourriture : ne vous méprenez pas, j’adore manger, mais il y a malheureusement ÉNORMÉMENT de choses que je n’aime pas, je ne suis certainement pas celle que vous inviterez au restaurant.
le langage SMS : j’ai du mal avec la destruction de la langue française, je ne suis pas irréprochable mais certaines choses me brûlent les yeux, et puis je suis trop vieille pour comprendre les nouvelles abréviations…

Il y a encore beaucoup de choses que j’aime, et sûrement autant qui me déplaisent ou me laissent indifférente, mais la liste serait trop longue.

J’ai cinq tatouages dont une manchette qui regroupe tout ce qui a une importance capitale dans ma vie. (Elle est inachevée, je la complèterai au fil des années.)
Je porte beaucoup d’attention à mes ongles, mais paradoxalement, je suis trop lazy pour les limer alors ils sont souvent très longs. Les gens pensent que ce sont des faux.
Je suis perfectionniste, organisée et méthodique. On pourrait croire que ce sont des qualités mais chez moi on s’approche du défaut tant je suis dans l’excès.
Je suis éclectique dans mes goûts. Je lis et écris des choses très variées, j’ai des passions diamétralement opposées (le sport et le tricot, par exemple) et j’ai parfois le sentiment d’être plusieurs dans ma tête. Mais je le vis globalement bien.
Mon environnement a une grosse influence sur mon moral et ma productivité. Si mon foyer est désordonné, je ne serai motivée pour rien…
Je suis une acheteuse compulsive et une grande collectionneuse. Je suis le genre de personne qui achète toutes les versions d’un même CD, juste pour sa collection, par exemple.
J’ai une chienne berger australien survoltée qui m’en fait voir de toutes les couleurs mais que j’aime de tout mon coeur. Et j’ai récemment adopté une femelle épagneule qui était dans un refuge près de chez moi.
Ma boisson préférée est le mojito. J’aime presque autant que le chocolat, c’est pour dire !
Je suis une passionnée, quand j’entreprends quelque chose je me donne toujours à 100 %. Je pense qu’on n’a rien sans rien. Le problème, c’est que j’ai beaucoup de passions… Mais mon amour pour les mots est la plus importante de toutes ♡
Je suis fan de pas mal d’artistes, de tous les genres. Colleen Hoover, Tahereh Mafi (auteurs), The Script, Griffin Petterson (musiciens), Sam Claflin, Robert Pattinson, Eddie Redmayne, Thomas Sangster, Dylan O’Brien (acteurs)… Et la liste est longue.
Je lis principalement en anglais, c’est une langue que j’adore et que j’ai appris en lisant, justement. J’ai beaucoup de copines étrangères et je pratique donc au quotidien.
Je suis française mais mon sang est espagnol à plus de 75 % (trois de mes grands-parents sont espagnols et toute leur famille avant eux également). Je comprends bien la langue mais j’ai peu d’occasions de la parler alors j’ai un peu perdu.
Je ne saisis pas souvent l’ironie, cela fait beaucoup rire mes amies.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Je pense que vous en savez assez sur moi, maintenant !