Sous le même ciel


↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Date de parution : 22 novembre 2017
Genre : New Adult, M/M
Nombre de pages : 369

Quatrième de couverture : Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.

Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.

Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

La liste ci-dessous vous permet de connaître les thèmes du livre, par ordre d’importance : les sujets principaux sont en gras, les autres sont parfois à peine mentionnés. Attention, cela peut spoiler des éléments importants de l’histoire.

#amour #homosexualitémasculine #amitié #maladie #décès #persécutionsscolaires #musique #football #homoexualitéféminine #espagne

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé Hugo. Et je l’aimerai probablement éternellement, même quand lui ne sera plus en mesure de le faire. » — Alejandro, 18 ans

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Nominé dans la catégorie Romance du Prix Livraddict 2018.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« Je suis tombée amoureuse de la plume d’Erika Boyer… encore une fois ! (…) ce roman est mon plus gros coup de cœur depuis que je sais lire ! » — Lire la chronique

« Quand un livre me fait autant rire et pleurer… Quand un livre me fait vivre autant d’émotions… Quand un livre me donne envie de le relire alors que je viens à peine de le fermer… » — Lire la chronique

« Une histoire tellement touchante qui m’a emportée, brisée et fait sourire. C’est le genre de roman que je veux lire plus souvent ! » — Lire la chronique

« C’est un roman qui ne va pas vous laisser indifférents. (…) Une belle lecture : touchante, émouvante, qui va vous faire passer par un panel d’émotions absolument incroyable. » — Regarder la chronique vidéo

« Une magnifique histoire d’amour entre deux hommes (…) L’auteur a réussi à travers ses mots à me faire vivre et ressentir des sentiments que je ne pensais pas ressentir dans une romance contemporaine. » — Lire la chronique

« Bref, c’est encore un beau coup de cœur et j’ai maintenant hâte qu’Erika sorte un nouveau roman. Ses personnages sont toujours originaux et ses histoires changent et se lisent facilement. » — Lire la chronique

« De la douceur, beaucoup, et de l’amour à profusion. J’ai ressenti énormément d’émotions pendant la lecture : de la joie, de la bienveillance, de la colère, et du déchirement. » — Lire la chronique

« Mais si c’est à l’intensité des émotions qu’ils suscitent chez leur lecteur que l’on reconnaît un grand écrivain, Erika Boyer n’a rien à envier à Jojo Moyes et aux autres maîtresses de la romance ! » — Lire la chronique

« Il y avait un moment qu’un livre ne m’avait pas percutée à ce point ! J’ai ressenti une déferlante d’émotions intenses et variées… » — Lire la chronique

« Je vous recommande vraiment de lire ce livre (…) : il m’a emportée dans la relation touchante de deux âmes sœurs et j’ai passé un moment magique en leur compagnie. » — Lire la chronique

« Ce livre est une pure merveille, un pur bijou ! (…) Ça a été un énorme coup de coeur et je ne peux que vous le conseiller ! » — Lire la chronique

« Une écriture douce, nuancée, parfois cruelle envers ces personnages si attachants qui prennent très vite une place énorme dans nos cœurs. » — Lire la chronique

« Au final ce livre a frôlé le coup de cœur. De très très près. (…) j’ai été extrêmement touchée par l’histoire de Alejandro et Hugo qui m’a émue comme très peu en sont capables. » — Lire la chronique

« (…) beaucoup d’émotions sont au rendez-vous dans la fin du récit. De celles qui vous laissent la gorge serrée, les larmes aux yeux, qui vous chamboulent complètement quoi. » — Lire la chronique

« Je suis tombée amoureuse de ces deux personnages, de cette histoire, de la plume. (…) Une magnifique histoire d’amour, une histoire poignante et bouleversante. Une histoire qui m’a dévastée. » — Lire la chronique

« Ce roman est assurément l’une des plus belles histoires d’amour que j’ai eue à lire et je vous le recommande vraiment. » — Lire la chronique

« Sous le même ciel est un magnifique roman où nous suivons l’apprentissage de jeunes adolescents jusqu’à l’âge adulte, mais plus particulièrement celui de l’amour. » — Lire la chronique

« (…) ce livre ne vous laissera pas le cœur indemne, il sera tantôt gonflé de bonheur et tantôt brisé. Bref, j’ai adoré, j’ai souri, j’ai pleuré, mon cœur a bondi, s’est arrêté… » — Lire la chronique

« Erika Boyer a signé, une fois de plus, un roman coup de cœur. L’histoire est magnifique, bien ficelé, le rythme est parfait et je vous recommande « Sous le même ciel » à 100%… » — Lire la chronique

« Deux héros ordinaires qui vont s’aimer d’une façon extraordinaire. Une puissance de sentiments exceptionnels et beaux. Douce et sans fioriture. » — Lire la chronique

« Sous le même ciel est un très beau texte, à la fois sincère, touchant et poignant. C’est un magnifique roman empli d’amour où l’acceptation de soi prend une place très importante ! » — Lire la chronique

« À l’heure où j’écris ces mots, des larmes coulent le long de mes joues. Ce roman m’a profondément émue. Ce ne sont pas des larmes de joie, ni des larmes de tristesse. Je ne sais pas ce qu’elles sont. C’est indescriptible. » — Lire la chronique

« C’est une magnifique lecture (…) ça m’a fait vivre vraiment de très très belles émotions, je suis vraiment enthousiasmée par ce roman. » — Regardez la chronique vidéo

« Certaines phrases m’ont marquée par leur poésie, les émotions sont si bien retranscrites que la fin du dernier chapitre m’a fait monter les larmes aux yeux… » — Lire la chronique

« Je m’attendais à une belle histoire d’amour, mais pas à un tel tourbillon destructeur de sentiments. (…) Sublime. Simple, claire, fluide, agréable à lire. » — Lire la chronique

« La plume d’Erika Boyer a permis à Sous le même ciel d’être ce coup de coeur si spécial. (…) Elle a réussi à me transporter, à me faire ressentir les sentiments des personnages comme peu d’auteur arrive à le faire avec moi. » — Lire la chronique

« Erika Boyer nous offre ici une belle romance pleine de poésie et de délicatesse avec des personnages attachants. (…) C’était très beau et j’en perds mes mots. » — Lire la chronique

« Leur histoire prend aux tripes, m’a fait lire en apnée et rendue livide à de nombreux passages (…) Ce livre ne laisse pas indifférent en nous bousculant. » — Lire la chronique

« Avec ce récit, j’ai vécu toutes les émotions. J’ai été tellement touchée par cette histoire que je ne peux que vous inviter à la découvrir. » — Lire la chronique

« Erika Boyer est impressionnante avec ce roman, c’est son meilleur évidemment ! (…) Sa plume est magnifique, mise en valeur avec l’histoire en elle-même. » — Lire la chronique

« Erika Boyer a su dans les dernières pages me faire oublier mes déceptions et m’emporter dans un déluge d’émotions qui ont bouleversé mon petit cœur. » — Lire la chronique

« (…) j’en garderai un bon souvenir et je suis sûre qu’il continuera à séduire plus d’un lecteur ! » — Lire la chronique

« Un livre qui vous fait pleurer, vous remet en question mais un petit bijou à chérir et à relire pour le savourer encore et encore. » — Lire la chronique

« Erika maîtrise les mots et parvient, en quelques phrases, à nous faire ressentir mille émotions… » — Lire la chronique

« Ce roman est un véritable bijou que je vous recommande sans aucune hésitation. » — Lire la chronique

« (…) joliment écrit, touchant, agréable à lire. C’est un livre que je conseille et dont je me souviendrai longtemps tant j’ai été marquée. » — Lire la chronique

« Sous le même ciel est une histoire qui ne laisse pas indifférent (…) Erika Boyer a su une nouvelle fois me toucher par ses mots terriblement vrais et sincères. » — Lire la chronique

« Même deux mois après l’avoir fini j’en suis encore toute bouleversée quand j’y pense ! » — Lire la chronique

« Erika Boyer, un nom à graver dans vos mémoires et creusez une place pour ses romans, c’est une bête en écriture, mais aussi une machine ! » — Lire la chronique

« Je vous recommande ce livre si vous aimez les belles histoires qui ne se terminent pas toujours comme on l’aurait voulu… » — Lire la chronique

« J’ai adoré ma lecture, c’était une lecture émouvante et à la fois très douce et très agréable, j’ai adoré me plonger dans ce roman. » — Lire la chronique

« Ce livre est magnifique de son premier mot à son dernier. Les messages qu’il véhicule sont justes, simples et touchants. » — Lire la chronique

« (…) c’est un livre particulièrement touchant, j’ai pleuré toute la dernière partie du roman. Hugo et Alejandro m’ont émue, énormément. Leurs amis aussi. » — Lire la chronique

« (…) une petite pépite. Je n’aurai jamais assez de mot pour décrire ce que les mots d’Erika me font, ce qu’elle me fait ressentir… » — Regarder la chronique vidéo ou lire la chronique

« Erika Boyer a une fois de plus réussi à retranscrire les émotions de ses personnages avec tellement de talent (…) un roman tellement complet et beau et l’histoire est une histoire tellement authentique. » — Lire la chronique

« Quel régal, vraiment… C’est une plume magnifique, une histoire magnifique (…) une écriture magnifique, poétique, douce, chaleureuse et en même temps forte et dure. » — Regarder la chronique vidéo

« Ce qu’Erika nous propose dans ce roman représente un tsunami émotionnel. Il vous prend, vous retourne dans tous les sens… » — Lire la chronique

« Je pense que tout le monde devrait lire cette histoire. C’est un gros Love is Love, c’est un énorme message d’amour. C’est une histoire cruelle et bouleversante. » — Lire la chronique

« Sous le même ciel est le second roman de l’autrice que je lisais. Et c’est clairement un énorme coup de cœur qui restera gravé en moi pendant encore longtemps. J’ai ri, pleurée, tremblée et été effrayé. » — Lire la chronique

« Avec ce livre, vous allez vous prendre une bouffée d’amour. Une bouffée tellement belle, tellement pure, tellement puissante… » — Lire la chronique

« (…) ce roman est fait pour vous si vous aimez : les grandes histoires d’amour, le récit d’une vie (plus de vingt ans dans celle d’Alejandro), les surprises ! (Je doute que vous ne vous attendiez au chemin que prend le texte) » — Lire la chronique

« J’ai aimé la pudeur des sentiments et l’intensité des émotions, parfois dans l’autre sens, et la délicatesse avec laquelle cet amour est décrit. » — Lire la chronique

« C’est un roman fort qui ne peut pas laisser indifférent, une histoire qui touche en plein cœur portée par une plume unique. » — Lire la chronique

« Pour avoir lu d’autres livres de cette auteur (tous, en fait), je sais que c’est sa plume si particulière qui m’a accrochée. La douceur, la légèreté, les valeurs qui sont diffusées à travers ces pages ont quelque chose de merveilleux. » — Lire la chronique

« Je trouve à chaque fois que dans les récits d’Erika Boyer, on la retrouve totalement et on retrouve sa bienveillance. (…) Elle présente tous les amours possibles, ça c’est génial aussi. » — Regarder la chronique vidéo

« Si pour le monde de la joaillerie et des pierres précieuses, le diamant rouge est le plus rare et le plus inestimable, alors Erika Boyer est certainement celui de la littérature contemporaine. » — Lire la chronique

« La plume d’Erika Boyer est vraiment très belle. Les mots sont touchants et le récit est incroyable. (…) Un gros gros gros coup de cœur pour ce livre et pour la plume de l’auteure ! » — Lire la chronique

« Comment vous parler avec les mots justes, de ce roman qui m’a touché en plein cœur ? De la plume d’Erika qui, une fois de plus, nous transporte et me fait adorer les récits à la troisième personne du singulier ? » — Lire la chronique

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

3 pensées sur “Sous le même ciel”

  1. QUENTIN FERON dit :

    Que dire…

    Je commencerais bien par « c’est bien là l’oeuvre d’Erika Boyer ! ». Ce serait une bonne façon de débuter ma critique.

    A ce jour, je n’ai lu que deux des romans d’Erika : « Pardon » et le principal intéressé ici, « Sous le même ciel » ; et ce fut à chaque fois de très agréables moments.
    Je ne saurais expliquer comment Erika s’y prend, comment elle vous transporte en des lieux connus ou inconnus et fais en sorte que vous vous y sentiez chez vous. C’est peut-être ça la magie ! En tout cas, j’ai pu passé quelques jours à Arcachon en compagnie d’Alejandro et de Hugo et ce fut magique.

    Le sujet de « Sous le même ciel » n’est pas un sujet facile. On pourrait le penser pourtant. L’homosexualité au 21ème siècle, qui s’en soucis ? Certains s’en soucis. Ou jugent. Erika aborde une fois encore ici un sujet pouvant relever certaines problématiques de notre société contemporaine prompte au jugement de valeur et à la médisance. C’est pourtant avec délicatesse, finesse et doigté, que sa plume vous fais suivre les ébats de ses deux personnages et vous convainc de modifier votre jugement (si besoin il y avait).

    « Sous le même ciel » est un roman fort en émotion et plein de surprises ! Personnellement, il m’a fait sourire, rire, frissonner…et presque fait pleurer !

    Des personnages haut en couleur vous entraînent dans leur quotidien au sein de la Ville d’Hiver et vous mêlent à eux, comme si vous y étiez, comme si vous étiez vous aussi sujet à la plume d’Erika. C’est une impression étonnement merveilleuse. Je ne me lasse jamais de lire les chapitres de cette auteure qui sait user des mots pour en dire beaucoup avec peu.

    Je ne peux que te féliciter à nouveau, encore et encore, pour ce roman. Déjà « Pardon » m’avait ébloui, « Sous le même ciel » m’a conquis !

    Au plaisir de te lire à nouveau bientôt.

  2. Adrien dit :

    Bonjour,
    étant un grand romantique, je suis toujours à la recherche de se genre de sentiments. A l’heur d’aujourd’hui la romance n’est pas toujours considéré comme égal en fonction des protagonistes qui le partage.

    Votre écrit à touché profondément mon âme, mon coeur et mes sentiments. Les sentiments ressenti par les deux protagonistes sont si authentique et proche de ma propre vision de l’amour. J’ai rit au éclat et pleurer a chaudes larmes aussi bien de bonheur que de tristesse. J’ai bruler littéralement aussi bien de désir que de passion. La vision que vous apportez à cette situation est à mon sens magnifique. Je pense vraiment que lorsque quelqu’un vous touche aussi profondément, il vous marque à vie. Que l’on doit se détaché des sentiments négatifs et ce dire que c’était merveilleux. Car c’est merveilleux d’aimer peut importe la fin. Je pense qu’en un sens, je vous en veux car ce roman était tellement beaux. Les sentiments ressentis était tellement authentique et profond que je voulais qu’il dure au delà du livre. Je comprends tout a fait vos choix scénaristique et la morale de cette histoire. Ce que vous vouliez exprimer avec livre. Ca fait envie, ca fait tellement envie. Leur histoire est tellement pur et elle l’est resté jusqu’à son terme.
    `
    Merci pour se message d’espoir, merci pour tout les sentiments que vous avez fait renaitre en moi, merci pour cette magnifique vision de la vie. Merci d’avoir rendue grace à un amour différent de la norme. Merci d’avoir rendu la différence comme une qualité et non quelque chose à pointé du doigt.

    ps : ce qui m’étonne le plus dans votre livre, c’est la sincérité dans les scènes d’amour HsH. Elles sont relativement proche de celle que j’ai vécue. Mais après tout faire l’amour à quelqu’un reste la même chose peut importe le genre. Chaque expérience est différentes et unique c’est vrai. Au fond je pense que la sincérité de l’acte reste le même pour tout le monde et vous avez su la représenter.

    1. Erika dit :

      Bonjour,

      Je vous remercie sincèrement pour votre commentaire qui m’a profondément touchée… J’avais très peur que la fin de ce livre déplaise, notamment la décision d’Alejandro, mais je me suis refusée à la changer parce que je voulais qu’il vive, qu’il soit heureux, qu’il continue à regarder le ciel avec amour et non avec tristesse. Qu’importe sa décision, Hugo sera éternellement son premier et son grand amour, et même si certains (comme Melody) sont restés jusqu’au bout, alors qu’il n’était déjà plus vraiment là, je voulais montrer une autre décision, expliquer en douceur qu’il ne faut pas non plus se culpabiliser et rester éternellement enchaîné au risque de mourir avec l’être aimé, mais que pour autant, partir ne veut pas dire cesser d’aimer. J’avais aussi peur du « choix » (on ne peut pas vraiment parler de choix en amour, mais bon…) de partir avec Laurent, je sais que certains lecteurs ont vu ça comme une trahison, mais qui mieux que lui peut aimer et chérir Alejandro tout en acceptant que Hugo restera éternellement dans son coeur ?

      Avec ce livre, j’avais le désir de montrer un amour vrai et sincère, qui va au-delà de tout (y compris du sexe des protagonistes) et même si je suis une femme, j’ai choisi de parler de deux hommes, jusque dans des détails intimes, et vous ainsi que d’autres lecteurs m’ont rassurée quant à ma manière de décrire cela. Bien sûr, en tant que femme, je ne suis sûrement pas la plus concernée ni la mieux placée pour parler d’un amour entre deux hommes, mais l’amour, au fond, c’est juste de l’amour, non ? On se moque bien que ce soit entre deux hommes, deux femmes, un homme et une femme… à la fin, nous sommes juste des êtres humains qui aiment profondément, le reste n’est finalement que du « technique » (pour ce qui est de l’acte en lui-même). Malgré tout, je sais que certaines personnes n’aiment pas que les femmes écrivent sur deux hommes alors ça me fait toujours plaisir de savoir qu’en dépit du fait que je suis une femme, mon histoire a plu et touché !

      Du fond du coeur, merci pour ce beau retour ♡

Répondre à QUENTIN FERON

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *