Tout en nuances, tome 1 : Hyacinthe


↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Date de parution : 8 avril 2018
Genre : romance contemporaine
Nombre de pages : 271

Quatrième de couverture : Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.

Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.

Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ?

Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Ce qui le gênait tant, c’était que son esprit ait la folie de penser qu’il pouvait flirter comme n’importe quel homme alors qu’il était un monstre. Comme s’il avait oublié que son visage n’avait plus rien d’humain, comme s’il espérait encore pouvoir vivre normalement.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« Toujours avec cette plume particulière qui s’affine de livre en livre, Erika Boyer, quels que soient le sujet, les personnages ou l’univers, a une authenticité dans ses mots à couper le souffle. » — Lire la chronique

« (…) l’auteure s’éloigne brillamment des clichés et stéréotypes. La plume est une nouvelle fois chargée d’émotions. » — Lire la chronique

« J’admire la plume de l’auteur, « simple » n’est pas le mot convenable pour décrire son style. C’est juste naturel, sincère. » — Lire la chronique

« Enfin une idée qui sort de l’ordinaire et qui me réconcilie un peu avec ce genre littéraire ! » — Lire la chronique

« Un livre qui touche là où ça fait mal, qui nous fait traverser une multitude d’émotions, qui fait rire et pleurer (parfois en même temps). » — Lire la chronique

« Comme toujours quand je lis les romans d’Erika, sa plume m’a emportée et transportée sans aucune difficulté. » — Lire la chronique

« Chaque mot est toujours pesé, chaque phrase équilibrée. Tout est parfaitement dosé, réfléchi et sans lourdeur. » — Lire la chronique

« C’est une romance magnifique qui va vous faire passer par de nombreuses émotions et vous toucher au plus profond de vous. » — Lire la chronique

« Je n’ai pas trouvé de points négatifs à ce roman, il est un véritable coup de cœur et je vous le recommande vivement. » — Lire la chronique

« (…) j’ai été une fois de plus conquise par sa plume qui traite des sujets que l’on n’a pas l’habitude de croiser habituellement, ou en tout cas pas avec autant de justesse et de profondeur. » — Lire la chronique

« Erika a un don pour faire ressentir les émotions aux lecteurs et ce livre n’en manque pas. (…) Quel beau message que l’auteur transmet dans ce roman. » — Lire la chronique

« J’ai bien aimé la plume de d’Erika Boyer qui est simple et naturelle. Elle fait de très belles descriptions des lieux, la forêt, des œuvres, les bijoux. » — Lire la chronique

« J’ai apprécié ce roman, j’ai passé de bons moments à le lire et toute l’originalité qu’il contient m’a beaucoup plu. » — Lire la chronique

« (…) Erika Boyer a cette façon unique d’écrire, pleine de sensibilité et de justesse : l’auteure nous raconte des histoires d’amour comme personne… » — Lire la chronique

« Ce duo m’a chamboulé pour diverses raisons car chacun à ses problèmes a résoudre et j’avais envie de les secouer parfois ou de les câliner… » — Lire la chronique

« C’est avec un immense plaisir que je me suis plongée dans ce premier tome de la saga Tout en nuances, qui promet d’envoyer du lourd ! » — Lire la chronique

« Et je crois qu’en réalité c’est tout simplement pour Erika que j’ai un coup de cœur (…) sa plume est vraiment magnifique… » — Lire la chronique

« Je suis totalement tombée sous le charme de cette plume tout simplement poétique et tellement pleine d’ouverture d’esprit et de tolérance. » — Lire la chronique

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣