Blog

Au revoir Jong

Le 18 décembre 2017, j’ai dit au revoir à un être qui m’était cher, un artiste précieux pour moi. Je l’appelais Jong, comme plusieurs de ses fans, mais il s’appelait Kim Jonghyun et il nous a quittés.

Vous ne le connaissez peut-être pas mais vous avez probablement vu son nom dans les remerciements de mes livres, aux côtés de celui de Harry Styles. Il représente à lui seul un grand pan de ma vie, il est une part de moi et c’est avec beaucoup de peine que je lui fais mes adieux aujourd’hui.

Jonghyun était le leader vocal du groupe coréen SHINee, un groupe que j’aime et soutiens depuis des années en travaillant comme présidente de l’association SHINee France. Il a eu une importance capitale pour moi et il a aidé à forger celle que je suis aujourd’hui. Il a été mon inspiration, ma force, mon modèle et ma muse ; il m’a aidée à aller de l’avant, à m’aimer ; il m’a poussée à être une personne meilleure et m’a, sans le savoir, portée vers mes rêves. Pour cette raison, il a toujours eu une place bien à lui dans mon cœur et personne ne saurait la lui prendre.

« 가지마 떠나지마 »
« Ne pars pas, ne t’en va pas »

Cela peut sembler fou pour certains mais s’il vous plaît, ne vous moquez pas de ceux qui ont de l’admiration, de ceux qui aiment des artistes et les soutiennent, vous ne savez pas la différence que cela peut faire. Vous ignorez qu’une simple phrase peut tout changer.

Kim Jonghyun était plus qu’un artiste, il a toujours fait partie de moi. Il était dans chaque chose de ma vie, au même titre que les proches qui m’entourent, et il a laissé sa marque en moi. Une marque que j’ai rendue visible par de nombreux tatouages…
Mais il n’était qu’un homme et il était surtout un homme malheureux. Je l’ai toujours connu très sensible, insomniaque, fragile… et depuis quelques temps, il était très triste, dépressif même. Il n’a finalement plus supporté cette souffrance et il y a mis un terme. Qui suis-je pour l’en blâmer ? Je n’en ai ni l’envie, ni la force. Non, ma réelle souffrance, c’est de savoir qu’il a été si malheureux après m’avoir permis à moi d’être enfin heureuse.


Je pourrais vous faire pleurer avec plus d’une de ses performances, mais ce n’est pas ce que je veux. Non, c’est ainsi que je veux me souvenir de lui : heureux. Parce que ça lui arrivait aussi parfois de l’être…

Je suis passée par plusieurs phases en apprenant la nouvelle, à commencer par le déni, puis la colère. Est ensuite venue l’acceptation puis son amie tristesse. Je me balance encore entre les différentes phases mais une part de moi sait que je m’en sortirai ; parce que c’est la femme que je suis devenue grâce à lui.

Je suis triste d’avoir été impuissante, de n’avoir pu l’aider à sortir de ses ténèbres. Je ne cesse de me demander pourquoi j’ai été si inutile, pourquoi je n’ai rien pu faire pour lui. Puis je me souviens alors avoir été dans sa situation, je me souviens que la dépression est tellement plus forte que nous, que c’est une maladie terrible dont on parvient difficilement à se sortir… Alors je tente de me déculpabiliser et je me contente d’être reconnaissante pour tout ce qu’il a fait pour moi sans même le savoir. Et surtout, je respecte son choix, aussi difficile que cela soit.

« So goodbye, don’t cry and smile »

Jonghyun était un artiste incroyable, un parolier de talent, un chanteur exceptionnel et un musicien sensible et talentueux. C’était un homme avec un coeur immense, avec des valeurs et des principes, un amour débordant pour ses proches et tellement de douceur en lui…

Il y a tant de choses que j’ai envie de partager à son sujet : ses chansons, ses performances en live, ses mots encourageant, son talent… toutes les choses qui m’ont fait l’aimer, ce sont celles qu’aujourd’hui je veux partager. Je continuerai à le faire, à parler de lui comme étant un modèle, une source inépuisable d’inspiration et un concentré de talent. Qu’il soit parti n’y change rien, c’était un être merveilleux, il a été ma lumière et il continuera de m’éclairer de là-haut. Sans lui, je ne serais pas celle que je suis et je ne serais pas en train de réaliser mes rêves.

Aujourd’hui, je ne peux que le remercier d’avoir été qui il a été et lui demander pardon de n’avoir pu être plus que ce que j’ai été. Il ne sera jamais oublié, il sera toujours en moi à chaque instant et la seule difficulté, à présent, c’est d’accepter l’idée que nous ne vivons plus sous le même ciel

8 pensées sur “Au revoir Jong”

  1. BettieRose dit :

    Ton texte est très touchant, Erika. On sent toute ton implication émotionnelle. Cela fait un moment que tu m’avais parlé du groupe et de son leader, si importants pour toi.
    Tu as le droit d’avoir mal. Tu as le droit de faire ton deuil. Nous avons tous le droit de ressentir nos propres émotions et trouver nos inspirations où elles sont…
    C’est une réelle perte, même s’il n’était pas assis à côté de toi. Mais comme tu le dis si bien, vous viviez sous le même ciel, et ça, c’est le lien le plus incroyable qui soit, n’est-ce pas ?
    J’envoie toutes les pensées possibles à ses proches mais aussi à vous, ses fans, meurtris. Vous continuerez de faire vivre son talent, son âme d’artiste. Il rejoint une grande clique d’artiste de 27 ans, si je ne me trompe pas.
    Quant à la dépression, tu sais que je sais.

    1. Erika dit :

      Merci… J’en parle peu par rapport à l’époque où j’étais très dépendante de lui et des autres membres (je n’ai pas toujours été aussi forte -si on peut dire ça…- à une époque je ne vivais que de sa voix et de ses sourires, il me donnait la force de me lever et d’affronter la journée) mais il est toujours avec moi. Il m’accompagne partout, ne serait-ce qu’avec mes tatouages. J’en ai cinq et il est dans chacun d’eux.
      – Ma devise de vie, ‘I won’t give up’, elle vient de SHINee, c’est eux qui m’ont rendue si courageuse et ont fait qu’aujourd’hui je n’abandonne jamais. Cette phrase est sur mon poignet.
      – Le ‘9004089’, mon pseudo, c’est sa date de naissance et la mienne (08/04/90 pour lui et 09/04/90 pour moi, on avait cette petite connexion ♡), elle est sur ma nuque avec les premières notes d’une chanson du groupe qui représente mes sentiments pour lui.
      – ‘Euphoria’, tatoué sur la poitrine : ce sentiment d’euphorie qu’il m’a fait découvrir et qui a donné le nom du fansite que j’ai créé pour lui ; mon tout premier projet, moi qui me sentais incapable de faire quoi que ce soit et qui écris aujourd’hui des livres grâce à lui.
      – ‘Symptoms of Obsession’, tatoué sur la cheville ; deux chansons qu’il a écrites et qui sont plus magnifiques que tout.
      – Et puis il y a les cinq étoiles et la couleur « pearl aqua blue » (couleur officielle du groupe) sur mon dernier tatouage…
      Il est partout, tatoué sur mon corps, gravé dans mon coeur, aussi fou que cela soit ; parce que c’était ce qu’il représentait pour moi…

      Lui et moi, nous avons vécu sous le même ciel (c’est de là qu’est né mon amour pour le ciel et c’était ce qui me faisait tenir chaque jour, voilà pourquoi mon troisième roman a aussi tant d’importance pour moi, tu sais d’où ça vient maintenant), aujourd’hui je me dis qu’il est au-dessus de moi. Il est une de ces étoiles que je regarderai à présent le soir.

      Pardon, je m’égare, je crois que ce commentaire me permet de me lâcher un peu plus parce que je n’ai pas forcément osé le faire, parce que j’avais peur de ce qu’on dirait de moi, peur d’être incomprise, parce que c’était un peu trop dur aussi…
      Merci de comprendre, merci d’être là, merci d’être toi ♡

  2. Madie dit :

    Waouh Erika, je n’imaginais pas à quel point tu étais fan. J’ai appris la nouvelle hier avec une amie qui comme toi suis le groupe depuis ses débuts. Et elle a tellement été bouleversée, pendant une bonne dizaine de minutes elle a versée des larmes de choc. Puis la colère est venue et surtout la colère contre le showbiz et les fans qui mettent la pression sur les groupes de k-pop. Je ne connais pas du tout cet univers mais je peux comprendre comme ça doit être un choc. Surtout pour toi, en sachant qu’il t’a aidé dans les moments difficiles de ta vie…. J’espère que ça va aller. Courage

    1. Erika dit :

      Je parle très peu de mes sentiments sur mes réseaux auteur du coup c’était dur de savoir… C’était un des piliers de ma vie, il y a tant de choses qui n’auraient pas été possibles sans lui que j’ai encore du mal à me dire que tout cela est réel.
      Il y a clairement un problème avec la Corée, que ce soit dans la manière de traiter leurs idoles ou dans leur perception de ce qui est normal ou ne l’est pas. J’espère que sa souffrance sera entendue et que quelque chose changera enfin là-bas.
      Merci pour ton commentaire ♡

  3. Géraldine dit :

    Je ne connaissais pas ton blog avant ce matin mais je tenais à laisser un message suite à cet article pour te dire que je comprends et ressens ta peine. Je trouve d’ailleurs cela très beau que tu aies écrit cela. Certes, certaines personnes ne comprendront pas, mais en tout cas, moi oui.

    J’écoute de la musique asiatique depuis 2005 et même si je suis plus orientée Jpop, la Kpop a suivi très vite.
    Mes premiers groupes c’était DBSK, Girls Generation, 4minute et puis bien sur, les SHINee. Gros coup de coeur pour leur style, je crois que j’ai suivi toute la promo avec assiduité lorsqu’ils ont sorti Lucifer.
    Et Jonghyun, c’était mon favori. Il avait une voix puissante et un charisme indéniable c’était impressionnant.
    Avec le temps il est vrai que j’ai moins écouté le groupe qui avait changé de style musical mais ces premiers groupes resteront toujours particuliers pour moi.

    Quant au fait que l’artiste ait pu t’aider, je le conçois totalement. De mon côté, je suis une très grande fan d’Ayumi Hamasaki depuis donc, 2005. Ayu c’était un rêve, mais aussi une femme qui faisait passer beaucoup de messages. J’ai eu l’immense chance de la rencontrer 2 fois à Londres et de pouvoir faire une photo, bras dans les bras, ainsi que d’aller au Japon la voir sur scène. Ayu, sa musique, sa personne, elle m’a tellement apporté: grâce à elle, je me suis découvert une voie plus artistique avec l’envie de faire du web. Mon premier site, c’était elle. Grâce à elle, j’ai rencontré des gens formidables, j’ai perdu de vue certains mais pour d’autres…. et que dire que grâce à Ayu j’ai rencontré mon meilleur ami. Elle m’a aidée dans tous les moments. Découvrir des albums, suivre ses concerts, ça a toujours été des moments à moi, mais tellement importants! Je me souviens quand j’avais réussi à acheter mon premier album en 2006 sur Yesasia, je n’en revenais pas d’avoir un album d’Ayu dans les mains!
    Tout ça pour dire que ces artistes nous marquent, nous changent, nous aident et que même si on ne partage pas un quotidien, ils ont une grande influence.

    J’espère que Jonghyun se sent plus apaisé. Je suis vraiment touchée par ce qu’il lui est arrivé. La depression je connais et il ne faut pas la sous-estimer. Il devait beaucoup souffrir mais jusqu’au bout il aura pensé à ses fans.

    J’espère que tu arriveras à gérer ce vide, je te souhaite beaucoup de courage.
    Bisous

    1. Erika dit :

      En te lisant, je me suis totalement vue, quand tu parles d’Ayu je me vois avec Jonghyun… Mon premier album (et les photocards qui vont avec), la première fois que je l’ai vu en concert, les autres fois, ma proximité à l’aéroport quand j’ai fait la sécurité pour lui et d’autres artistes, mes meilleures amies que j’ai rencontrées grâce à SHINee, tout ce qui a changé grâce à lui et les autres membres… Tellement d’émotions, de choses que certains ne comprennent pas et qui sont pourtant si fortes pour nous.

      J’espère aussi qu’il se sent mieux à présent. Mes propres croyances et les récents phénomènes inexplicables dans le ciel japonais me laissent penser qu’il est là-haut, quelque part dans le ciel, et mon attachement pour ce dernier fait que j’en suis vraiment heureuse. Cette idée m’apaise.

      Merci pour ton commentaire, vraiment.

  4. Estelle dit :

    Bonjour Erika,
    j’ai presque envie de t’appeler nana puisque pour moi c’est à travers SHINee France que je connais ton existence.
    Je me rappelle avoir brièvement discuter avec toi sur le forum de SHINee France,de Jonghyun évidemment, et pour des précommandes etc … j’étais impressionné par tout se que tu mettais en oeuvre pour le soutenir , les soutenir avec le reste de l’équipe bien entendu … alors si quelqu’un ne dois pas se sentir coupable c’est bien toi.
    Dans ces circonstances j’espère que mon message n’est pas maladroit d’autant plus que je ne suis pas douée pour écrire.
    Ton message m’a donné du baume au cœur… je t’en remercie.
    La chance si je puis dire de na pas avoir connu personnellement Jonghyun, c’est qu’en quelque sorte il est comme éternel.
    Je ne savais pas que tu étais devenu auteur, toutes mes félicitations.
    courage
    Estelle.

    1. Erika dit :

      Bonjour Estelle,
      Tu peux m’appeler Nana, certains m’appellent encore comme ça ^^
      Je te remercie pour ton commentaire, je ne l’ai pas trouvé maladroit, au contraire je l’ai apprécié.
      Merci beaucoup.

Répondre à BettieRose

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *