Chroniques

Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël de Valentine Stergann

J’ai terminé mes lectures de Noël 2020 à cheval sur 2021 (je n’ai pas eu le temps de tout lire, mais c’est fini jusqu’au prochain Noël quand même !) avec Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël de Valentine Stergann, et je vous en parle aujourd’hui !

Note : Mes chroniques sont garanties sans spoilers (sauf indication de ma part) et le choix de couverture dépend de la version dans laquelle j’ai lu le livre, il en va de même pour les prénoms utilisés. Mes chroniques restent, elles, en français, quoi qu’il arrive.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.

À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.

Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ?

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣


Parce que les flocons, c’est mignon !

style d’écriture : ❅❅❅❅❅
intrigue : ❅❅❅❅❅
personnages : ❅❅❅❅❅
originalité : ❅❅❅❅
développement : ❅❅❅❅
sujets abordés : ❅❅❅❅
ressenti personnel : ❅❅❅❅❅

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Entre le titre et la couverture, je partais déjà super positive parce que tout me plaisait énormément. J’avais vu des avis positifs comme négatifs, du coup je n’avais ni apriori ni attente, ce qui était parfait. De mon côté, j’ai beaucoup aimé ce livre ♡

Au tout début de ma lecture, je n’étais pas confiante à cause de certains sujets abordés qui ont fait remonter de vieux souvenirs en moi. Je me suis sentie mal d’être confrontée à nouveau à ces derniers et j’avais peur que ce soit trop présent dans le livre, mais pas du tout ! On est bien ici dans une douce romance de Noël, avec des sujets importants, oui, mais qui restent dans le fond et ne viennent pas gâcher le côté tendre et chaleureux que j’attends d’une romance de Noël. J’ai été vite rassurée !

Cette histoire est très douce, elle fait du bien au cœur. Valentine Stergann n’a au final pas tant décrit que ça l’ambiance de Noël, l’hiver, etc., (un peu quand même, mais pas à outrance !) et pourtant le livre fonctionne parfaitement pour cette période de l’année. Il fait complètement son job tant les sentiments dépeints sont tendres et l’écriture de l’auteure tout en douceur.

Il y a également les personnages, bien sûr ! Eux aussi apportent beaucoup de tendresse à l’histoire.
J’ai beaucoup aimé Irène et notamment le fait qu’elle ne soit pas décrite comme parfaite, avec une taille de guêpe et tout ce qu’on retrouve souvent chez les héroïnes de romance. J’ai adoré Rudolph qui lui non plus n’est pas cliché. Mais ma préférence va à Quincy et Jack. J’ai TELLEMENT aimé ces personnages ♡

Étonnamment j’ai aussi beaucoup apprécié Anthony qu’on ne voit pourtant qu’au tout début et qui a un tout petit rôle (bien que fondamental), je serais curieuse de connaître son histoire !
Et bien sûr, j’ai adoré détester certains personnages… J’étais d’ailleurs ravie que notre héroïne ne se laisse pas faire, pas plus que le héros. J’avais peur des comportements habituels, des quiproquos, des scènes qui s’éternisent parce que personne ne prend la peine de dire ce qu’il pense, et non ! À mon plus grand bonheur.

En bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment avec cette histoire qui m’a permis de découvrir la jolie plume de Valentine Stergann et que je lirai à nouveau, sans la moindre hésitation !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Les + du livre
↣ les personnages très attachants
↣ le côté réaliste
↣ la douceur de l’histoire et de la plume

Les – du livre
↣ rien !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« Si tu es amoureuse, c’est merveilleux, Irène. Mais n’oublie jamais de penser à toi. Dans la vie, même si c’est mal vu de le crier sur tous les toits, il faut parfois savoir être égoïste. »
C’est tellement vrai… Cette citation me parle beaucoup !

« — Je prends le risque, souffle-t-il de sa voix rauque.
Et je frissonne. Qu’est-ce qu’il fait froid dans ce bled ! »

Mais bien sûr, Irène… ; ) J’ai bien aimé ce petit passage, il m’a fait sourire!

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Connaissez vous Valentine Stergann ? Un de ses livres à me conseiller ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *