Chroniques

C’est juste un collègue de Margherita Gabbiani

J’ai de suite été attirée par la couverture de ce livre, et comme j’adore découvrir les autrices de ma maison d’édition, je n’ai pas hésité à demander ce roman à mon éditrice pour m’y plonger. J’ai eu du nez, mais je n’imaginais pas à quel point… J’ai adoré !

Note : Mes chroniques sont garanties sans spoilers (sauf indication de ma part) et le choix de couverture dépend de la version dans laquelle j’ai lu le livre, il en va de même pour les prénoms utilisés. Mes chroniques restent, elles, en français, quoi qu’il arrive.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

À 27 ans, Margaux croit son avenir tout tracé avec Jean, son fiancé. Malgré des hauts et des bas, elle est persuadée que leur idylle est faite pour durer… Mais ses certitudes flanchent lorsqu’elle est recrutée dans l’agence digitale Kreatio. Elle se laisse entraîner par l’ambiance festive et légère de la start-up… et se rend compte que le doux sourire de l’homme qu’elle croise tous les jours à la machine à café ne la laisse pas indifférente.Mais lorsque l’envie de séduire se transforme en un désir bien plus profond, Margaux se trouve confrontée à un dilemme. Sera-t-elle prête à renier tous ses principes juste pour lui, son collègue ?

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣


Parce que les flocons, c’est mignon !

style d’écriture : ❅❅❅❅❅
intrigue : ❅❅❅❅
personnages : ❅❅❅❅
originalité : ❅❅❅❅❅
développement : ❅❅❅❅
sujets abordés : ❅❅❅❅❅
ressenti personnel : ❅❅❅❅❅

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

C’est le premier ouvrage de Margherita Gabbiani que je lis, je ne sais pas si c’est le premier qu’elle publie, mais ce que je sais, c’est que je vais continuer à suivre ce qu’elle sortira chez Hugo parce que C’est juste un collègue a été une super découverte ! J’ai voulu m’y plonger juste pour la couverture que je trouvais jolie, le résumé me semblait assez basique, mais j’aime les romances avec un schéma déjà vu parfois, alors je me suis lancée. Quelle surprise ! On a bien ici un schéma déjà vu, mais il a clairement été traité d’une façon unique !

Je vais le dire clairement parce que ce n’est pas un spoiler et que je sais que c’est un sujet sensible pour certaines, C’est juste un collègue a pour thème principal l’adultère. Je sais que beaucoup détestent ça, mais si ce n’est pas quelque chose qui vous met mal, je vous invite vivement à passer outre vos préjugés parce que cette histoire n’est pas juste celle d’une héroïne qui trompe son futur mari et ça s’arrête là. Il y a un réel travail fait sur la psychologie, ce que ressent Margaux en faisant ce qu’elle fait, l’évolution de ses sentiments, de sa relation, l’explication aussi. À aucun moment, Margherita Gabbiani ne cautionne son comportement, l’héroïne elle-même ne se dédouane pas, elle prend ses responsabilités. Il n’est pas question de faire l’apologie de la tromperie, mais bien de raconter une histoire d’amour qui naît de cette trahison et tout ce que cela entraîne, pour tous les concernés.

J’ai trouvé ça extrêmement bien abordé. Par moments, je me sentais mal, comme si j’étais moi-même trahie, mais on entre si bien dans la tête de Margaux, dans sa vie, et dans ce qu’elle ressent pour son collègue que j’ai ressenti mille émotions variées en lisant ce livre. Alors même si c’était parfois pesant, j’ai vraiment adoré !

Ce livre soulève des questions intéressantes sur la part de responsabilité de chacun quand il y a un adultère, celui qui trompe son partenaire, le partenaire, celui avec qui on trompe… C’était très réaliste, très bien fait. Je sais que je me répète, mais je tiens à le dire parce que je trouve que l’autrice a fait un travail exceptionnel et qu’elle a abordé ce thème si sensible d’une main de maître ! Chapeau, vraiment.

J’ai bien aimé les personnages, notamment Gabriel. Adam m’a mise très mal à l’aise et sa présence m’a perturbée (mais là encore, chapeau à l’autrice qui m’a fait me questionner sur tout, je ne savais pas où elle allait et c’est rare que ça m’arrive en romance !), Jean m’a agacée, surtout parce qu’il m’a fait penser au mari (bientôt ex) d’une amie que j’ai très envie de torturer… Quant à Margaux, je suis mitigée. Je n’en suis pas fan sans la détester, je la trouve juste très réaliste, crédible, attachante dans ses faiblesses, humaines, indécise comme n’importe qui le serait à sa place… Bref, un personnage très bien fait, mais qui ne m’a pas transportée plus que ça. Après, je suis très dure avec les héroïnes de romance, donc ça vient de moi ha ha !

Autre point positif, les quelques scènes de sexe sont originales. Oubliées les positions habituelles, on innove un peu ! Attention, on ne tente pas des folies non plus, hein ? D’ailleurs, il y a peu de scènes de sexe (ça aussi, ça fait du bien). Mais il y a un côté un peu sauvage que certaines femmes et certains hommes aiment mais qui sont rarement décrites dans les romances pour un couple amoureux, c’est toujours présenté comme sale, alors j’ai été agréablement surprise qu’ici Margherita Gabbiani montre que la sexualité, qu’importe comment, n’a rien de sale : c’est de l’amour que chacun vit à sa façon dans la chambre à coucher.

Je termine avec le seul point négatif de ce livre, à mon sens : la fin. Plus précisément, un événement qui intervient à la fin. Pour moi, il n’était pas nécessaire. Il ne m’a pas dérangée réellement, seulement, son traitement a été écourté, l’affaire a été réglée trop vite avec un changement de temps perturbant dans le dernier chapitre. J’ai vraiment été perturbée… Pour moi, il aurait soit fallu sortir cet événement, soit prendre le temps de le développer aussi bien que le sujet de l’adultère a été exploité.

Mais c’est l’unique point négatif que j’ai relevé et ça n’a en rien gâché ma lecture. Très honnêtement, ce livre a été une surprise fort agréable et je le recommande très chaudement à toutes les personnes un minimum ouvertes d’esprit qui veulent lire une romance avec pour thème l’adultère mais bien traité. Si le sujet n’est pas trop délicat pour vous, foncez, parce que ce livre vaut le détour !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Les + du livre
↣ le sujet principal parfaitement abordé
↣ le réalisme
↣ Gabriel ♡
↣ l’histoire se déroule en France
↣ la plume fluide

Les – du livre
↣ le développement du sujet final (pas principal)

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Avez-vous lu cette romance ?

4 pensées sur “C’est juste un collègue de Margherita Gabbiani”

  1. Callysse dit :

    Je vois de plus en plus de romances adultères sortir ces derniers temps. Mais je ne pense pas être un jour attirée par elles… même si celle-ci est aussi bien que tu le dis

    1. Erika dit :

      Ce n’est pas trop ma cam normalement, je n’en lis même pas du tout, mais celle-ci est vraiment bien écrite !

      1. Callysse dit :

        Y a que si le copain/la copine est une horreur que j’arrive à lire des romans avec de l’infidélité.

        1. Erika dit :

          Je ne sais pas si on peut dire que c’est une horreur là… Au fil du livre, si, mais pas forcément au début, même s’il n’est pas tout blanc ><

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *