Chroniques

(…) Trop peu de Loli Artésia

Je voulais lire le premier roman de Loli Artésia depuis un bon moment et j’ai enfin pu le faire. Quel plaisir de retrouver sa plume… Dans cette chronique, je vais vous parler de ‘(…) Trop peu’, une parenthèse à ne pas manquer !

Note : Mes chroniques sont garanties sans spoilers (sauf indication de ma part) et le choix de couverture dépend de la version dans laquelle j’ai lu le livre, il en va de même pour les prénoms utilisés. Mes chroniques restent, elles, en français, quoi qu’il arrive.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Dans une chambre d’hôtel aux lourds rideaux noirs, deux anciens amants se retrouvent après dix ans de silence. Tentent de rejouer leur passé amoureux. Miment des gestes sans les interpréter. Sans parvenir à s’extraire d’eux-mêmes.

La chambre prend des allures de huis-clos, écho au monologue intérieur de Chloé, à la recherche d’un nouveau passé, d’un autre personnage, laissant dans cette parenthèse amoureuse un instant d’inachevé.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣


Parce que les flocons, c’est mignon !

style d’écriture : ❅❅❅❅❅
intrigue : ❅❅❅❅❅
personnages : ❅❅❅❅❅
originalité : ❅❅❅❅
ressenti personnel : ❅❅❅❅❅

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

J’ai ce livre dans ma PAL depuis un bon moment et je voulais vraiment le lire car j’aime énormément la plume de Loli Artésia et que j’étais curieuse de découvrir son tout premier roman. Je m’y suis finalement plongée, il y a peu, et je l’ai adoré ! Il est assez court, moins de 150 pages et l’écriture fait preuve d’une telle poésie… à vous couper le souffle ! J’ai eu l’impression de lire un poème géant, mais sans que cela soit lourd, absolument pas, c’était juste beau. C’est là qu’on voit que c’est une romancière et une poète à la fois.

Ce livre a eu un goût très particulier pour moi car je connais personnellement l’auteur et que je sais dans quelle mesure certaines de ces lignes sont vraies. C’était donc une expérience de lecture toute particulière qui ne ressemblera certainement à aucune autre. J’ai été évidemment touchée, j’entendais mon amie me conter sa vie au lieu de juste la lire et je vivais les émotions avec une force toute particulière. C’était dévastateur !

L’histoire de Chloé parlera à certains, elle en laissera d’autres indifférents et peut-être que le reste aura beaucoup à redire sur ses choix et ses comportements, mais moi je l’ai aimée. J’ai aimé ce qu’il se passait dans son coeur, j’ai aimé son désir d’être à elle-même et de ne pas exister à travers un autre, j’ai aimé ses amours, ses peines, ses envies et ses déceptions, je l’ai aimée pour sa quête comme pour sa folie, parfois. Je ne partage pas son avis sur tout, nous ne nous ressemblons pas vraiment, elle et moi, mais malgré tout, je l’ai comprise et je n’ai pu que la trouver attachante.

Si vous êtes sensible à qui elle est et à sa vie, je pense que vous aimerez cette parenthèse qui est finalement pleine de réflexions, de messages et d’émotions. Il y a bien sûr le risque que vous passiez à côté, qu’elle vous laisse indifférent ou vous agace, mais ce risque est là avec tous les livres, au fond.

L’histoire est singulière, la découpe du livre aussi, le rythme peut surprendre et le côté peu traditionnel risque d’effrayer, mais ce serait dommage de passer à côté d’un ouvrage aussi original, bien écrit et profond, juste parce qu’on a du mal à sortir des lignes tracées par des inconnus.

Loli Artésia propose un premier roman vraiment fort, assez personnel, sauvage, poétique, plein d’émotions et parfois même dérangeant. En quelques pages, elle montre tout ce qu’il y a en elle, tout son talent, et j’ai été totalement séduite. Je ne peux que vous inviter à lire ‘(…) Trop peu’ et à vous ouvrir à cette artiste qui a tant à partager.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Les + du livre
↣ le style d’écriture poétique
↣ les émotions, la profondeur des mots

Les – du livre
↣ la fin qui peut ne pas satisfaire

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« Les valeurs, les principes, les préceptes, tout cela se construit et se déconstruit, selon ce qui est le plus arrangeant. »
Un beau portrait des gens qui changent selon les situations…

« L’inavouable, c’est qu’elle tend de tout son être à se fondre dans cet homme. Ce désir impossible, si bien exprimé par Lucrèce en son temps, fait de l’acte d’amour une déception perpétuelle. »
La beauté de ce passage, du message…

« Chloé, au-delà du pouvoir du mensonge, ce jour-là tu as surtout compris l’inutilité de la vérité. »
Exactement le genre de phrases percutantes qui parsèment ce livre et que j’adore ♡

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Si vous n’avez encore jamais lu Loli Artésia, je ne peux que vous inviter à la découvrir par le biais de ce livre ou de l’un de ses recueils de poésie. Vous ne serez pas déçus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *