Blog

Les journées gourmandes au Château du Cros

Dimanche 24 novembre, j’ai tenu un stand avec mes livres au Château du Cros, à Loupiac (33), pendant les journées gourmandes ! J’y ai passé toute l’après-midi et si je ne fais que rarement des retours sur les événements auxquels j’assiste (car j’ai peu à en dire), je vais faire une exception pour celui-ci parce que j’ai passé un super moment !

Mon mari est responsable du rayon liquide d’un magasin et travaille donc avec beaucoup de vignerons / châtelains, dont la famille Boyer du Château du Cros. (Pour information, eux et moi portons le même nom de famille, ce qui est une drôle de coïncidence, mais nous n’avons pas de lien.) De fil en aiguille, Catherine Boyer m’a invitée à venir présenter mes livres dans son château, pendant les journées gourmandes, un événement annuel très populaire, et j’ai volontiers accepté !

Je me suis installée dehors, devant l’entrée, car cela nous semblait trop étroit et trop peu éclairé dans la cave. On m’a donc mis une grande table et une chaise, et j’ai pu disposer et décorer mon stand comme je le souhaitais, tranquillement.

Dehors, il y avait également Arnaud, un artiste peintre qui expose tous les ans au château (si j’ai bien compris) et dedans, à côté de l’espace dégustation, il y avait deux vendeurs : un de foie gras et un de bijoux.

Vous l’aurez compris, il y avait peu d’artisans et c’est finalement ce que j’ai apprécié. Je me suis sentie privilégiée d’être là, dans un si beau cadre, si bien installée, et pas seulement !

J’ai été chaleureusement accueillie par Catherine Boyer et j’ai ensuite été vraiment chouchoutée. Que ce soit elle, ses parents et même ses employés, tout ont passé leur temps à me demander si je n’avais pas froid, si je voulais une doudoune, un café, un verre… Ils ont été très prévenants et vraiment gentils, et souriants aussi ! Monsieur Boyer m’a beaucoup fait sourire à me dire sans cesse que j’étais courageuse à rester dans ce froid ha ha !
Sur l’instant, je n’ai pas vraiment ressenti le froid, pour être honnête, j’étais bien couverte. Mais j’ai quand même attrapé un petit rhume et je crois que c’est au moment où je faisais un paquet cadeau et que j’ai retiré l’écharpe qui me gênait… bien fait pour moi ! (Encore que je me demande si ce n’est pas plutôt mon amie et collègue Loli Artésia qui me l’aurait refilé quelques jours plus tôt…)

Ainsi, je me suis sentie vraiment bien accueillie et pour mon premier événement en solo (jusqu’ici, je n’en faisais qu’avec des collègues) je peux vous dire que ça a fait toute la différence, un vrai bonheur. Mais les châtelains ne sont pas les seuls à avoir rendu cette après-midi merveilleuse, il y a aussi eu les visiteurs venus déguster ! Que de visages souriants, que de personnes agréables et intéressées ! Tout le monde était poli, souriant, de bonne humeur et vraiment sympathique. Je garde en mémoire ma rencontre avec mon collègue Daniel Bonjour, membre des Plumes Indépendantes avec qui j’ai beaucoup discuté, mes échanges avec deux jeunes femmes vraiment intéressées (dont une employée très curieuse de mon travail avec qui j’ai adoré parler) et ma discussion avec Françoise Boyer qui ne voulait pas une « histoire dure » et dont les réactions face à mes livres m’ont beaucoup fait rire !

L’ambiance était vraiment super, je ne me suis pas ennuyée une seconde et même quand je n’avais encore vendu qu’un livre, je me disais que je n’avais aucun regret parce que j’avais fait de belles rencontres et vécu de beaux échanges ♡

Parlons des ventes, justement. Sur quatre heures d’exposition, j’ai vendu quatre livres (‘Le langage des fleurs’, ‘Le chant de l’océan’, ‘Hyacinthe’ et ‘Alexa’), ainsi que trois recueils de l’association (deux ‘Plumes d’hiver’ et un ‘Il était une plume…’), autant vous dire que je suis très satisfaite de ce résultat !

Je ne suis pas très bonne vendeuse de mon propre travail, c’est pour ça qu’en premier, j’ai surtout réussi à vendre les recueils. Mais sur la fin, je me suis mise un coup de pied aux fesses (c’est pour ça que je fais plus d’évènements, pour m’améliorer, pour me dépasser aussi) et j’ai vendu mes propres livres !

Généralement, je vends mal en campagne car ce n’est pas mon lectorat ou parce qu’il y a tellement de choix dans les salons, qu’ils ne peuvent pas tout acheter. J’arrive toujours à vendre au moins un livre, mais rarement plus de deux, à part au salon des Plumes Indépendantes (il faut dire que je n’ai pas non plus fait beaucoup de salons… ce n’est pas trop ma « cam », j’essaye de me pousser un peu depuis la rentrée) alors les résultats de dimanche sont plus que satisfaisants pour moi !

Une fois la nuit tombée et tous les visiteurs et clients partis, j’ai été invitée à prendre un petit verre de vin (un blanc sec délicieux) et j’ai pu une nouvelle fois remercier Catherine pour son accueil. Mais si elle lit cet article, j’aimerais le faire encore une fois : merci de m’avoir si bien reçue et au plaisir de revenir exposer dans votre beau domaine !

Vous l’aurez compris, c’était une bien belle après-midi, une superbe première expérience en solo et j’espère vraiment avoir l’occasion de retourner exposer au Château du Cros, j’y ai passé un excellent moment ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *