Blog

Salon des Plumes Indépendantes, tome 2

Samedi 28 septembre s’est tenue la deuxième édition du salon des Plumes Indépendantes, l’association que j’ai fondée avec ma collègue et amie, Loli Artésia. Je reviens aujourd’hui vous raconter un petit peu comment tout cela s’est passé !

Nous travaillons sur ce salon depuis… la fin du premier ! Les idées ont fusé très tôt (de la même manière que celles pour le troisième tome commencent déjà à venir) et nous avons vite décidé de tourner autour du thème de la musique pour cette nouvelle édition. Pour l’occasion, nous avons donc organisé un concours de poésie sur cette même thématique, réservé aux lycéens de Gironde. La remise de prix s’est effectuée le jour du salon, mais je vous en parlerai plus tard…

Quelques mois avant l’événement, nous avons lancé les inscriptions, réfléchi aux activités, à la décoration, au repas du midi et à toutes les petites choses qui allaient permettre de rendre la journée agréable.

Mais c’est début septembre que tout a commencé à vraiment bouger. Les inscriptions étaient closes, nous avions la liste des exposants, nos activités, et il fallait ensuite tout préparer. Loli et moi avons donc passé le mois de septembre à travailler intensivement sur le salon, sur la création des activités (nous faisons tout à la main, pour des raisons budgétaires, mais également car le côté « fait par nos mains, de A à Z » semble très approprié pour un salon d’auteurs indépendants !), sur le déroulement de la journée, la communication ainsi que le buffet.
Je ne sais pas exactement combien d’heures de travail cela a représenté, mais je sais que le mois de septembre a été vraiment chargé et donc fatiguant pour nous deux. Mais j’ai malgré tout adoré travaillé une fois de plus avec elle et en dépit du stress et de la fatigue, nous nous sommes bien amusées ♡

Le jeudi avant le salon, nous avons commencé l’installation de la salle toutes les deux, puis nous avons été rejointes le vendredi après-midi par Antoine et Emmanuelle Delouhans, et le vendredi soir par Pauline et Caroline. Tous ensemble, nous avons continué à installer et préparé le buffet. Ces deux jours ont été particulièrement intenses et les nuits ont été plutôt courtes et agitées… Mais nous étions dans les temps et la salle rendait exactement comme je l’avais imaginée, ce qui a été une réelle satisfaction pour moi.

Finalement, le samedi matin, le plus gros était fait et nous étions prêts à accueillir tout le monde !

Le matin, nous avons mis la signalétique (les ballons, c’est sympa, mais embêtant à accrocher quand on a peur qu’ils nous pètent au visage…) puis, les auteurs sont arrivés entre 9 heures et 10 heures pour s’installer et le salon à ouvert à 10 h 30, dans la joie et la bonne humeur ! La journée a commencé par une table ronde sur les sujets tabous dans la littérature.

Après cela, je suis partie en cuisine avec certains bénévoles (notamment Emmanuelle Delouhans et Caroline) pour terminer le buffet et, vers 12 h 30 – 13 h, nous avons fermé les portes du salon pour déjeuner tous ensemble !

La réouverture s’est faite un peu tardivement, 14 h au lieu de 13 h 30, mais à ce moment, j’ai enfin pu me mettre un peu derrière mon stand. Cela n’a pas duré longtemps car à 17 h, je devais remonter sur scène pour la remise des prix du concours Plume Bleue et à 18 h, j’y montais une nouvelle fois pour le message de fermeture.

Cette année, toutes les activités étaient dans la même salle (je vous en fait la liste plus bas) et je pensais pouvoir tenir un peu plus mon stand, mais j’ai l’impression d’y avoir été encore moins que l’an passé ha ha ! (J’en rigole, mais même si j’ai des collègues et amies géniaux qui ont surveillé en mon absence, il est difficile de vendre quand vous n’êtes pas là pour jouer votre rôle de « commerçant », qui reste l’une des casquettes du métier d’auteur indépendant…) Cela ne m’a pas empêchée de vendre huit livres et surtout, de faire de super rencontres. J’ai échangé avec des lectrices (devenues amies avec le temps) qui avaient fait le déplacement pour me voir, avec de nouvelles personnes qui se sont intéressées à mon travail (dont ma collègue Laëtitia De Zelles que j’ai été heureuse de rencontrer car nous avons, semble-t-il, beaucoup en commun) et avec mes collègues du salon.
J’ai passé un excellent moment avec toutes ces personnes, même si je n’ai hélas pas eu le temps de faire le tour des stands (tant mieux pour mon porte-monnaie, je n’ai acheté que le quatrième tome d’Anthea de Tia Wolff) et même si j’étais un peu à l’ouest dans l’après-midi. Mon cerveau a déconnecté un moment et j’ai dû forcer pour le reconnecter et retrouver la clé de ma caisse que j’avais accrochée à celles de la salle ha ha !

J’ai vraiment passé une bonne journée avec toutes ces belles personnes et même s’il y avait peu de visiteurs, cette année encore, ils étaient tous curieux, intéressés et… dépensiers ; ) Je suis donc satisfaite autant par mes ventes que par les échanges et tous les bons moments vécus ce samedi ♡

Table ronde sur les sujets tabous dans la littérature : Pauline et Léana ont animé cette table ronde à laquelle Loli Artésia, Antoine Delouhans et moi avons participé pour parler respectivement de nos livres : ‘Elle s’appelait Micha’, ‘Indomptables’ et ‘Pardon’. 45 minutes de discussions fort intéressantes avec tous les collègues !

Poème géant participatif : Deux vers étaient affichés au mur (celui de Loli et le mien) et les exposants ainsi que les visiteurs avaient la mission d’en écrire un à leur tour. Le résultat est assez… intéressant ! Vous le verrez dans l’article de l’association ; )

Concours Plume Bleue : Neuf lycéens de Gironde ont chacun écrit un poème sur le thème de la musique (vous les retrouverez normalement dans l’article des Plumes Indépendantes si les auteurs donnent leur accord) et tous ont été récompensés lors de la remise des prix, en particulier les trois ayant reçu les meilleures notes de la part des membres de l’association, et celui ayant reçu le prix spécial décerné par Loli et moi.

Portée des auteurs : Le long de la scène, une portée avaient été réalisées, sur laquelle les auteurs étaient « accrochés », exposant ainsi leurs goûts musicaux pour attirer les lecteurs. (Et ça a marché, ma collègue Laëtitia est venue me voir après avoir vu que j’avais écrit One Direction sur ma fiche, surprise qu’une adulte comme elle aime autant ce groupe et le dise !)

Pluie musicale : Tombant du ciel, des enveloppes calligraphiée montraient des titres de chansons et renfermaient le titre d’un livre. Une association « musique et littérature » visant à diriger les visiteurs vers les stands des auteurs présents. (Pour l’anecdote dont j’avais fait mention sur mon compte Instagram, il faut savoir qu’à la base, les ballons notes de musique devaient voler avec l’hélium, mais ça n’a pas marché alors, voyant une barre en hauteur (très, très haut…) au milieu de la salle, il m’est venue une idée folle qui a finalement été excellente : jeter les cordes par-dessus et y accrocher mes ballons et mes enveloppes. Voilà comment à 8 heures du soir, je me retrouvais à sauter et jeter des rouleaux de cordes vers le plafond !)

Comptines : Cette exposition montrait une dizaine de créations artistiques réalisées par des enfants de 4-5 ans sur le thème « musique et littérature » !

Partitions : L’artiste G ! exposait lui aussi ses dessins musicaux d’une grande originalité !

Comment soutenir les auteurs indépendants : Nous avons réalisé une affiche qui permet aux lecteurs de savoir comment soutenir les auteurs indépendants, car il y a bien des façons de le faire, même sans dépenser, et que sans eux, nous ne pouvons avancer ♡

Stands d’auteurs : Presque trente auteurs étaient présents avec leurs livres (aux genres variés) afin de rencontrer les lecteurs, d’échanger avec eux et, bien entendu, de leur vendre leurs ouvrages !

Le soir, nous avons bu un verre et mangé un bout avec les quelques personnes restantes, après avoir remballé le plus gros, et ça a fait un bien fou de pouvoir se détendre en compagnie de toutes ces personnes formidables ♡ Je ne vais pas toutes les lister, elles se reconnaîtront, mais je les remercie sincèrement pour ce moment ! Et j’en profite également pour remercier à nouveau tous les bénévoles (Nicolas, Caroline, Pauline, Emmanuelle, Léana et G !, si je n’en oublie pas…) sans qui ce salon n’aurait pas pu se dérouler aussi bien !

Enfin, le dimanche, nous avons terminé de ranger et de nettoyer puis, tout le monde est rentré chez soi pour un repos bien mérité…

Cette deuxième édition a pour moi été un succès (selon les objectifs personnels que je m’étais fixés, bien sûr) et j’ai déjà hâte de travailler sur la troisième ! Mais je pense que je vais m’arrêter un peu, enfin, plus ou moins… En attendant, je remercie toutes les personnes qui ont écrit avec moi le deuxième tome du salon des Plumes Indépendantes et je vous donne rendez-vous l’an prochain pour écrire le troisième

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *