Chroniques

Gods of Love d’Eugénie Dielens

Je sors un peu de mes romances de Noël pour vous parler d’une romance (pas Noël) unique que j’ai lue récemment et que j’ai beaucoup appréciée ! C’était mon premier roman d’Eugénie Dielens, mais ce ne sera pas le dernier, c’est certain ♡

Note : Mes chroniques sont garanties sans spoilers (sauf indication de ma part) et le choix de couverture dépend de la version dans laquelle j’ai lu le livre, il en va de même pour les prénoms utilisés. Mes chroniques restent, elles, en français, quoi qu’il arrive.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Éros et l’amour, c’est une histoire qui dure. Cela fait des millénaires qu’il l’insuffle aux âmes meurtries et leur redonne goût à la vie, laissant des esprits soulagés dans son sillage. Il est fait pour ça, il est né pour ça. Ironiquement, ce sentiment lui est pourtant interdit. Alors à force d’assister aux histoires des autres, c’est presque par nécessité qu’il vole au secours des cas les plus désespérés, pour leur apporter ce que lui ne pourra jamais vivre.

Lorsqu’il rencontre Kaléa, il sent qu’il pourra lui procurer l’aide dont elle a besoin: le cœur brisé, la jeune femme refuse farouchement de se laisser bercer par ses beaux mots et sa voix envoûtante. La faire de nouveau aimer devient un défi personnel qu’Éros est prêt à relever. Peu importe le prix.

Mais si, avant de vouloir guérir le cœur des autres, Éros devait avant tout apaiser le sien ?

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣


Parce que les flocons, c’est mignon !

style d’écriture : ❅❅❅❅❅
émotions : ❅❅❅❅
personnages : ❅❅❅❅
originalité : ❅❅❅❅❅
sujets abordés : ❅❅❅❅❅
développement : ❅❅❅❅❅
ressenti personnel : ❅❅❅❅❅

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Comme je le disais plus haut, Gods of Love est mon premier roman d’Eugénie Dielens, et elle m’a tellement surprise (dans le bon sens du terme) avec cet écrit, qu’il est certain que ce ne sera pas le dernier ! Je vais vous expliquer pourquoi, mais avant, je vais commencer par ce qu’on pourrait appeler « les points négatifs », mais qui n’en sont en fait pas, vous allez le voir, puisque c’est seulement une question de ressenti personnel. Je préfère attaquer avec ça pour finir avec le positif parce que je n’aimerais pas que vous passiez à côté de ce livre à cause d’une mauvaise structure de ma chronique.

Il n’y a qu’une seule chose avec laquelle j’ai eu du mal, c’est la relation de Kaléa et Éros au début du livre. J’ai mis du temps à m’attacher à note héroïne, à trouver une alchimie entre elle et le héros, et du coup, la relation amoureuse ne m’a pas transportée de suite, je n’ai pas réussi à croire en leur amour immédiatement. Mais cela a évolué au fil des pages, et aujourd’hui, ils ont une place chère dans mon coeur, ces deux-là ♡
Voilà l’unique chose qui a coincé avec moi, en gros, une broutille, vous en conviendrez !

Maintenant, laissez-moi vous dire ce que j’ai aimé dans ce livre, parce qu’il y en a, des choses !
Pour commencer, il me faut parler de la plume de l’autrice. Je l’ai trouvée très belle, maîtrisée, mais surtout originale. En fonction du point de vue, son style changeait. Avec Éros, nous avions une narration plus soutenue et poétique qu’avec Kaléa, une qui collait parfaitement à son statut de dieu, ses années de vie, sa personnalité. J’ai trouvé génial qu’Eugénie Dielens fasse ça, qu’elle marque une telle différence entre ses deux narrateurs !

Après ça, vient l’originalité de l’histoire. Vous avez bien lu, Éros est un dieu. Je n’avais encore jamais lu une pareille romance. Je lis de la fantasy, bit-lit et autres, donc je suis habituée à avoir de l’amour dans un univers différent, mais comme Gods of Love ? Non, jamais. Je ne saurais pas expliquer en quoi c’était différent, mais ce livre m’a semblé vraiment unique, comme aucun autre, et j’ai adoré ça.

J’ai été transportée dans l’univers qui a été créé ici, passionnée par la mythologie qu’Eugénie Dielens semble bien connaître et nous dépeint très bien. J’ai plongé dans ses mondes, le mien et celui des mythes qu’elle a exposés à sa façon dans son livre. Vraiment, j’ai trouvé ça incroyable. L’idée était originale, mais surtout bien travaillée. Et je trouve que cette ambiance était parfaite pour aborder avec poésie certains thèmes de l’amour comme celui des âmes soeurs. C’était très joliment fait, j’ai vraiment adoré !

Ce roman a une ambiance très singulière qui lui donne un charme fou, et je peux vous dire qu’on en redemande. Il n’y a donc plus qu’à espérer que des tomes compagnons sur les frères d’Éros voient le jour…

En résumé, Gods of Love est une romance unique, poétique, très bien écrite, qui ne laisse pas indifférent. Elle m’a marquée, elle m’a transportée, et je vous la recommande très fortement !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Les + du livre
↣ l’originalité
↣ la plume poétique
↣ l’ambiance mythologie

Les – du livre
↣ rien qui ne soit pas personnel !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« On dit que l’Homme a besoin d’un partenaire pour se sentir entier ; à mes yeux, un être humain n’a besoin que de ses organes vitaux pour se sentir entier. Pas très romantique, mais réaliste. »
Kaléa dans toute sa splendeur, dans les débuts du livre ha ha !

« J’ai passé mon existence à montrer aux autres ce qu’est l’amour alors que j’en ignorais tout ; c’est un sentiment grisant, qui fait battre mon coeur et noie ma raison. »
J’ai trouvé cette partie absolument magnifique ♡

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Si vous avez un autre roman de cette autrice à me conseiller, je suis preneuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *