Blog

En coulisses : Vivi (comité de lecture)

Aujourd’hui, je vous présente une lectrice qui est devenue bien plus que ça au fil du temps, une dont j’aime énormément le travail : Vivi du blog Vi’ lectures !


Peux-tu te présenter en quelques mots ? (prénom, âge, ville, métier…)

Ayo ! Je m’appelle Viviane, Vivi pour les intimes ou ceux qui ont la flemme, ou tous les autres en fait, mais tu peux aussi me trouver sous le nom de Vivi Black ou Vivi Bookstory sur internet. J’ai 20 ans, et je suis étudiante à Quimper. (Et j’aime les renards, pour ce que ça vaut ~)

Tu es membre de mon comité de lecture, que peux-tu dire au sujet de cette expérience ? (pourquoi avoir accepté, comment ça se passe, est-ce que ça te plaît…)

Déjà, c’est la première expérience du genre pour moi (je n’ai jamais fait partie de club de lecture ou autres), donc l’inédit rend mon avis peut-être un peu biaisé. Je suis amoureuse de ta plume et de tes histoires, alors j’avoue avoir été hyper excitée quand tu m’a proposé d’être membre de ce comité, et c’est aussi par amour pour ton travail que j’ai accepté. Le déroulement est un peu basique, pour ce que j’en sais : 1 à 2 mois avant la sortie officielle de ton nouveau livre, chaque étoile reçoit un petit colis, une petite box aux couleurs de cette histoire. Viennent alors les unboxings sur nos réseaux, la pub, la lecture et les chroniques. Chacun, avec notre petite (ou moins petite) communauté, on apporte autant qu’on le peut notre pierre à l’édifice dans le seul but de te voir grandir un peu plus en tant qu’auteure, et de voir le nombre de tes lecteurs grossir un peu plus. Et c’est assez magique de partager ça à plusieurs, de pouvoir presque sentir, en tournant les pages, ces autres, ailleurs, qui lisent aussi. C’est génial !

Quel type de lectrice es-tu ?

Une lectrice curieuse, je crois ? J’aime bien marcher hors des sentiers battus, et surtout, j’aime les histoires qui s’éloignent des clichés, ou qui s’en servent de manière un peu différente. J’aime les thèmes lourds, j’aime toucher à tout, j’aime lire tout simplement. J’avoue avoir une petite préférence pour la littérature LGBT+ en général, la fantasy et… en réalité je me fiche du genre tant que le thème et l’histoire me plaisent. Ah oui, et je peux lire des heures, quitte à passer des nuits blanches penchée sur un livre particulièrement intéressant, dans les transports et même en cours. Je suis une lectrice compulsive. Et une acheteuse compulsive aussi, il suffit de voir la taille de ma PAL… On n’a jamais assez de livres, mais toujours trop peu de temps pour les lire ~

Pourquoi avoir choisi de devenir chroniqueuse ?

À la base ce n’était pas prévu ahah ! J’ai lancé mon premier compte Instagram pour partager des extrait de livres (car les comptes citations me passionnaient réellement), et j’ai découvert Bookstagram à cette époque. Je n’avais personne avec qui partager mes lectures dans mon entourage, alors j’ai commencé à donner quelques petits avis par ci par là, puis mon premier blog est né un peu par hasard. J’ai fini par y prendre goût et me voilà, blogueuse depuis deux ans, avec des chroniques 4x plus longues qu’à l’époque (et pas forcément meilleures).
D’ailleurs, je ne mords pas et je pense être plutôt sympa dans mes chroniques et articles, donc passez dire bonjour : https://viviblackbook.wordpress.com/

Avec quel roman m’as-tu découverte et qu’est-ce qui t’a poussée à continuer à me lire ?

Avec le plus osé, selon moi, Pardon, ton premier bébé. Comment, pourquoi, je ne sais plus ce qui m’a poussé à me le procurer, je me souviens seulement la difficulté à me lancer. J’ai mis plusieurs mois avant de vraiment rentré dedans, et je l’ai finalement lu en quelques heures. Et ça a été un coup de cœur. Puis j’ai gagné Sous le même ciel peu de temps après lors d’un concours, et alors là mon cœur à débordé. Une auteure capable de me faire pleurer autant, je ne pouvais que continuer à te lire (et aujourd’hui j’ai lu chacun de tes livres, dont certains plusieurs fois).

À quel type de lecteurs recommanderais-tu mes livres ?

Aux curieux, à ceux qui aiment l’amour, à ceux qui aiment s’affranchir des clichés et de la morale. À ceux qui veulent rencontrer des personnes brisées, qui se construisent et se reconstruisent, qui ont une histoire, une existence profonde entre les lignes d’une histoire. À ceux qui en ont assez des personnages plats et creux, de noms vides de sens écrits sur du papier. À ceux qui veulent lire une plume touchante, aussi douce qu’acérée (quand il le faut). À tout le monde en somme, il y en a pour tous les gouts, il suffit de bien choisir.
Et comme je le dis si bien dans mes chroniques : il n’y a aucune raison pour ne pas lire Erika Boyer !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Merci à Vivi d’avoir pris le temps de répondre à ces petites questions de manière aussi détaillée, comme toujours ♡ Et rendez-vous dans deux semaines pour découvrir un autre membre du comité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *