Interviews

Interview d’auteur/e/s : Erika Boyer

« Bonjour tout le monde, aujourd’hui nous allons continuer la nouvelle série d’articles. Je vous emmène donc à la découverte d’auteur/e/s qui ont bien voulu répondre à quelques questions concernant leur métier et leur/s roman/s. Ce rendez-vous aura lieu tous les mercredis. Et aujourd’hui, nous continuons avec Erika Boyer.

Pourriez-vous me raconter comment vous avez commencé à écrire ?

Je pense que ma réponse aura un air de déjà-vu car, comme beaucoup, j’ai commencé à aimer écrire dès mon plus jeune âge. J’aimais raconter des histoires et les coucher sur papier, et ce qui était une simple passion est devenue une nécessité quand je suis entrée dans la phase difficile qu’est l’adolescence. Là, il n’était plus question d’écrire par simple plaisir mais bien par besoin d’évacuer ce qui pesait sur mon cœur. Puis, petit à petit, c’est redevenu une passion. Aujourd’hui, j’écris parce que cela me fait du bien, j’en ai besoin, mais aussi simplement parce que j’aime raconter des histoires.

Avez-vous déjà eu un journal intime, des carnets où vous releviez des citations, des pensées, … ?

J’en ai eu beaucoup, mais je n’en ai jamais tenu un correctement. Je commençais, j’arrêtais, j’en commençais un nouveau…

Comment vous est venue l’idée de publier ?

Quand j’ai eu terminé mon premier manuscrit, j’ai eu envie de l’imprimer pour mes proches et surtout, pour moi. J’ai un côté matérialiste et je voulais pouvoir tenir mon livre entre mes mains, avoir quelque chose de concret qui me permettait de dire « je l’ai fait, j’ai été au bout ». Puisque mon défi était d’aller au bout du projet, moi qui abandonnais toujours tout en cours de route, il était important que j’ai cette satisfaction. Et puis, finalement, j’ai découvert l’impression à la demande qui me permettait de proposer mon livre à d’autres personnes, sans frais, et j’ai tenté l’aventure.

Retrouvez l’interview complète sur le blog The Funny World Of Lumina !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *