Chroniques

Comment devenir parfait en trois jours de Stephen Manes

Cela peut sembler surprenant de trouver la chronique d’un tel ouvrage sur mon site, mais j’ai des goûts vraiment éclectiques et puisque j’ai récemment relu ce livre jeunesse, pourquoi ne pas en parler ? Cela vous intéressera peut-être, pour vous ou pour vos enfants !

Note : Mes chroniques sont garanties sans spoilers (sauf indication de ma part) et le choix de couverture dépend de la version dans laquelle j’ai lu le livre, il en va de même pour les prénoms utilisés. Mes chroniques restent, elles, en français, quoi qu’il arrive.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Milo en a assez d’être grondé, ridiculisé par père, mère, sœur, maîtresse et amis.
Heureusement, il trouve un livre qui permet de devenir parfait en trois jours : résultat garanti si l’on suit aveuglément les consignes du professeur Merlan.
Des consignes pour le moins surprenantes…

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣


Parce que les flocons, c’est mignon !

style d’écriture : ❅❅❅❅
illustrations : ❅❅❅❅
histoire : ❅❅❅❅
message de fond : ❅❅❅❅❅
ressenti personnel : ❅❅❅❅❅

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

J’ai lu ce livre lorsque j’étais en primaire (autant vous dire que cela remonte donc à loin…) et à l’époque, je l’avais adoré. Il m’avait tellement plu, que je m’en souvenais encore une fois adulte et qu’en allant chez mes parents, j’ai fouillé dans les bibliothèques pour voir s’il y était encore. J’avais très envie de le relire. Heureusement, ma maman n’est pas minimaliste comme sa fille et garde à peu près tout ha ha ! J’ai donc pu l’embarquer chez moi et la saison étant propice à la nostalgie, je me suis replongée un instant dans mon enfance ♡

Je ne me souviens pas exactement pourquoi je l’avais aimé lorsque j’étais enfant, mais je sais pourquoi il m’a tant plu à cette relecture. Je le trouve très simple à lire (jeunesse oblige), illustré très agréablement (la nouvelle édition n’est pas passée entre les mains du même illustrateur, je crois), ce qui apporte un plus à la lecture, j’adore la couverture (toujours dans la première édition) et surtout, j’aime le message de fond. Un message qui peut sembler simple, qui n’a pas été creusé comme il l’aurait été dans un livre pour adulte, mais qui fera parfaitement son effet sur les enfants : la perfection n’existe pas ou au mieux, elle est ennuyeuse.

J’ai vraiment aimé qu’avec de l’humour, l’auteur ait fait passé ce message. Je suis le genre de personne qui pense que tout commence lorsqu’on est enfant, que c’est à ce moment précis qu’on se construit, qu’on assimile des idées qui seront ensuite plus dures à déconstruire et que c’est pendant l’enfance, que le monde doit nous être montré comme il est (notamment dans sa diversité) et qu’il faut nous faire passer les bons messages pour nous éviter ensuite de tomber de haut, de souffrir et d’avoir à tout reconstruire. Alors qu’un livre dise aux enfants « ne sois pas parfait, trompe-toi, fais des grimaces, amuse-toi », ça me fait forcément plaisir. Surtout quand on sait qu’une fois adultes, la plupart sont si perfectionnistes et durs avec eux-mêmes…

Bien sûr, on pourrait s’inquiéter que le message soit plutôt pris dans le sens « fais n’importe quoi, plein de bêtises, on s’en fiche ! » mais c’est là que l’éducation des parents entre en jeu pour bien expliquer les choses ; ) Je pense franchement que le message reste bon. Et puis, c’était vraiment sympa de voir Milo faire son cheminement tout en réalisant les missions que lui donnait « le docteur », de voir que sans le savoir, il adoptait des pensées et comportements positifs pour lui-même, pour l’avenir. En essayant de devenir parfait, sans savoir s’il allait le devenir, il a quand même appris beaucoup de choses.
Et j’ai beaucoup aimé la conclusion de ce livre !

J’ai peu de plus à dire. J’ai juste passé un super moment avec ce livre, cela m’a rendue nostalgique mais d’un bon sentiment et ça m’a vraiment fait du bien. Je pense que je vais relire d’autres livres de mes jeunes années, comme Les fourberies de Scapin, par exemple, que j’avais tant aimé ! C’est toujours intéressant de comparer le regard qu’on porte aujourd’hui sur certaines lectures avec le regard que l’on portait enfant dessus.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Les + du livre
↣ le message
↣ les illustrations
↣ la fluidité de lecture

Les – du livre
↣ il n’y en a pas

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

« Il ne se disputa pas avec sa soeur pour savoir qui utiliserait la salle de bains en premier, car il se dit que les gens parfaits étaient au-dessus de détails aussi insignifiants, et de toute façon il se sentait trop faible pour se quereller. »
Le livre est trop court pour que je mette plusieurs citations ou extraits, mais j’ai choisi celle-ci car elle illustre bien ce que je disais plus haut sur le cheminement de Milo.

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣


Un aperçu du contenu !

↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣ ↢ ↢ ↢ ↣ ↣ ↣

Est-ce qu’il y a des livres de votre enfance qui vous ont marqués ? N’hésitez pas à les partager avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *