Chroniques

Où que tu sois, tome 1 : Je t’entendrai de Danielle Guisiano

Je suis très compliquée quand il s’agit de romance, je n’aime hélas pas les mêmes choses que la majorité, mais j’aime trop la littérature sentimentale pour arrêter d’en lire alors je tente encore et encore, pour trouver mes perles à moi, et c’est le cas de ce livre ! J’ai adoré le premier tome de Où que tu sois et j’ai hâte de pouvoir lire le second !

Chroniques

Toy Boys de Laëtitia de Zelles

J’ai rencontré Laëtita de Zelles lors d’un salon où j’étais en dédicaces, et nous nous sommes trouvées beaucoup de points commun (trop !), j’avais donc très envie de lire son roman pour savoir si on s’accordait aussi bien en tant qu’auteur-lectrice et la réponse est… oui !

Chroniques

Cupidon a des ailes en carton de Raphaëlle Giordano

J’avais adoré ma lecture de ‘Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une’, du même auteur, et comme j’étais dans une période lecture de livres de développement personnel, je me suis laissée tenter par celui-ci malgré les retours négatifs. Eh bien, en dépit de certains petits détails, je ne regrette pas mon achat !

Interviews

Interview et Tag : ceci ou cela ?

« Présentez-vous en tant qu’auteure.

J’écris de la littérature sentimentale et contemporaine . Par le biais de mes livres, je présente l’amour sous ses différentes formes et j’aborde des thématiques qui me tiennent à coeur, notamment les différences. Particulièrement sensible, mes livres sont généralement plein d’émotions. Pour autant, je ne pense pas être tombée dans les clichés, le mielleux ou l’absence de crédibilité ; au contraire, j’essaie de proposer des récits réalistes dans lesquels mes lecteurs peuvent se retrouver.

Blog

En coulisses : Caroline Lacombe (correctrice)

Si je suis seule dans le travail d’écriture et qu’en tant qu’auteur indépendant, j’accomplis de nombreuses tâches par moi-même, je suis quand même aidée par plusieurs personnes pour certains détails, et pas des moindres. Il est temps de vous les présenter ! C’est Caroline Lacombe qui ouvre le bal, la correctrice de mes quatre romans.